Histoire

La petite histoire de la Société d’horticulture et d’écologie de Dorval

Dorval est renommé pour ses magnifiques jardins publiques et ses aménagements paysagers novateurs. Qui n’a pas été impressionné par les plantations à la Bibliothèque, le rond-point, le village et Pine Beach?

Mais ça n’a pas toujours été ainsi. Lors des années cinquante et soixante, les banlieues poussaient comme des champignons. Les terrains des usines et des stations-service qui surgissaient à la périphérie de Dorval étaient en piteux état. Les jeunes couples qui déménageaient dans leurs nouvelles maisons de banlieues constataient que l’entretien et l’aménagement d’un jardin nécessitaient plus qu’une passion illimitée, l’amour du plein air, et quelques sachets de graines. La Société d`horticulture est venu à leurs secours et a joué un rôle significatif dans l’établissement de l’importance de la beauté environnementale de la Cité.

Même si la Société fonctionnait déjà depuis plusieurs années, en 1953 elle a été dûment inscrite au registre du Ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Son focus était l’embellissement de Dorval par les jardins de ses membres.

En 1965, sous la direction dynamique d’Harold Weldon, la Société dressait une nouvelle charte et agrandissait son focus ‘d’améliorer et développer la connaissance horticulturale de ses membres pour ainsi améliorer l’apparence et le développement de la Cité de Dorval’.

Les critères d’adhésion ont été changés pour inclure des ‘organisations industrielles, commerciales, publiques et/ou privées’. La Société tenait des réunions mensuelles dédiées à l’instruction sur l’émondage, le paysagement, l’entretien du sol, la cultivation d’un jardin à partir de graines, le jardinage en serres, et d’autres. Elle tenait une vente de plantes annuelles et diverses compétitions incluant une spécifiquement pour enfants. Elle montait des expositions, des séminaires, des diaporamas et la Lakeshore Rose and Bloom Competition. Aussi, elle s’impliquait dans la communauté. Par exemple elle rendait visite au Griffith Home et organisait des collectes de fonds pour The Quebec Association for the Mentally Retarded.

La Société comprenait deux comités importants. Le Comité consultatif consistait de personnes ayant une expertise en jardinage d’arbres et arbustes, le paysagement, les annuelles, les rocailles, les roses et les boîtes à fleurs et les membres étaient disponible pour partager leur expertise et offrir de l’aide. Le Comité de liaison a été établi pour travailler avec la Cité de Dorval sur les affaires horticulturales. En 1967, le tricentenaire de Dorval, un sous-comité a pris des photographes des endroits publics disgracieux et les a présentés avec des suggestions pour l’amélioration au maire, M. Sarto Desnoyers. Il a proposé qu’un comité paritaire soit formé pour superviser l’implémentation de ses idées. La Société avait raison d’être fier d’avoir atteint son but ‘de rendre service’.

En 2014 la Société d`horticulture et d’écologie de Dorval fête son 62e année d’opération continuelle. Son focus a évolué avec le temps et inclut maintenant des pratiques écologiques durables comme un de ses buts principaux. La vente de plantes vivaces se tient le samedi de la fin de semaine de la journée nationale des patriotes en collaboration avec la Cité qui fait une distribution gratuite de compost et donne de l’information sur la conservation de l’eau et autres programmes écologiques. Les réunions mensuelles continuent et les conférenciers informent et inspirent les jardiniers de tous les niveaux. La Société offre toujours un leadership horticulturale et consiste de jardiniers enthousiastes. ‘Il ne fait pas juste bon de vivre à Dorval, c’est de toute beauté.’